‘MaPrimeRenov », Quelles sont les nouveaux critères pour bénéficier de l’aide en 2022 ?


Les conditions pour bénéficier de MaPrimeRénov’, l’aide publique à la rénovation énergétique, ont changé depuis le 1er janvier 2022. Les logements devront, notamment, avoir au moins quinze ans d’ancienneté.

Apres un immense succès pour MaPrimeRénov’ depuis sa création, il y a deux ans. Les Français ont pu bénéficier de diverses offres comme la pompe à chaleur à 1€  avec également la chaudiere à granulés de bois à 1 euro  ou même la VMC double flux à 1€ ou l‘isolation des murs extérieurs a 1e . Or ils semblent que le gouvernement a fait machine arrière car celles ci deviennent deviennent de plus en plus difficile a obtenir. Ainsi on note que les aides a la rénovation énergétique vont fortement chuter en 2022.

« MaPrimeRenov 2022 », Quelles sont les nouveaux critères ?

Cette nouvelle enveloppe de MaPrimeRénov’, destinée aux propriétaires des logements les plus énergivores, s’accompagne de nouveautés et exclut des logements jusque-là éligibles. Voici ce qu’il faut retenir pour savoir si votre logement est éligible.  

– 15 ans d’ancienneté. Précédemment, la prime était allouée aux propriétaires dont le logement devait avoir au moins deux d’ancienneté. Dorénavant les logements concernés doivent avoir au moins quinze ans d’ancienneté, à l’exception des demandes de prime réalisées dans le cadre d’un changement de chaudière fonctionnant au fioul, qui peuvent concerner des logements de plus de deux ans et doivent alors faire l’objet d’une demande accompagnée de prime au titre d’une dépose de cuve à fioul.

 Huit mois par an. Pour bénéficier de MaPrimeRenov’, il faudra justifier d’une durée d’occupation de sa résidence principale de huit mois par an au lieu de six mois auparavant.

– Deux ans pour rénover. La réalisation des travaux doit se faire dans un délai de deux ans, contre un an auparavant. 

– Une prime pour les grosses rénovations. MaPrimeRénov’ Sérénité (qui succède au dispositif Habiter mieux Sérénité) est destiné aux ménages aux ressources modestes qui souhaitent entreprendre une rénovation énergétique globale de leur logement. Un bonus pour les sorties de passoires énergétiques et un autre pour les rénovations atteignant l’étiquette A ou B complètent le dispositif. Cette prime sera cumulable à compter du 1er juillet 2022 avec les certificats d’économies d’énergie (CEE) et les aides locales afin de réduire le reste à charge des ménages.

– Un an pour entrer dans les lieux. À compter du paiement du solde des travaux, le propriétaire dispose désormais d’un délai d’un an pour occuper le logement rénové au titre de sa résidence principale contre six mois dans la précédente version du texte. 

Vous êtes considéré comme Précaire ou G-Précaire ? Saviez vous que vous avez la possibilité de bénéficier d une VMC double flux à 1€, pompe à chaleur à 1€ ou d une chaudiere à granulés de bois à 1 euro + 1 ballon thermodynamique.

Vos revenus sont supérieurs ? Pas d’inquiétude vous avez également le droit à des primes jusqu’à 6000 euro ! La différence de reste a charge sera rentabiliser très rapidement avec les économies sur vos factures énergétiques.

France environnement, des experts en énergie qui vous accompagne dans vos démarches en vous donnant des réponses claires et simplifiées .

Gratuit, Sans Engament, en 10 sec Chrono…


Formulaire contact PAC
(Monsieur, Madame ou, Mademoiselle)