MaPrimeRénov’ : les nouveaux barèmes pour 2021.


4,8 millions de “passoires thermiques.” Le gouvernement a détaillé ce lundi 5 octobre les niveaux de revenus déterminant le montant de l’aide à la rénovation thermique des logements. MaPrimeRénov’, dont la portée a été élargie à tous les ménages dépassant le plafond dans le cadre du plan de relance 2021.

MaPrimeRenov’, principale aide à la rénovation énergétique (mais pas la seule) des logements, est désormais accessible à tous les propriétaires. Les barèmes 2021 viennent de paraître .

Jusqu’à 90% des travaux dans le cadre de MaPrimeRenov’en 2021.

Le dispositif de certificats d’économie d’énergie (CEE), qui oblige les fournisseurs d’énergie à financer des actions d’économies d’énergie sous peine de pénalités, est cumulable avec MaPrimeRénov’, qui remplace depuis le 1er janvier le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE).

Ainsi, pour les ménages les plus modestes, MaPrimeRénov’ permet de recevoir une aide de 10.000 euros pour l’installation d’une pompe à chaleur, sans compter l’apport des CEE, selon le ministère de la Transition écologique, auxquelles peuvent s’ajouter d’autres primes.

Au global, cette aide pourra aller jusqu’à 90% du montant des travaux pour cette PrimeRenov pour les foyers les plus modestes, comme l’expliquait ce lundi la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon. L’aide s’adresse également désormais aux bailleurs et aux copropriétés, pour des travaux de rénovation globale.

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov’?

C’est l’une des mesures phares du plan de relance présenté début septembre par le gouvernement était Jusqu’à présent réservée aux foyers les plus modestes. Or depuis le 1 Octobre , MaPrimeRénov’ sera accessible à tous les propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou qu’ils le mettent en location (les résidences secondaires demeurent exclues du dispositif). Les travaux réalisés dès le 1er octobre 2020 seront éligibles. Le montant de l’aide dépendra du niveau de revenus et des travaux réalisés. Le barème a été dévoilé ce lundi par le ministère du Logement. Quatre catégories de revenus ont été créées : bleu pour les ménages les plus modestes ; jaune, violet et rose pour les ménages les plus aisés. Un barème spécifique est appliqué pour l’Ile-de-France. 

Quels sont les travaux éligibles ?

La prime permet de financer les travaux de changement de chaudière, de ventilation vmc et d’isolation de murs extérieurs (pour l’intérieur comble, cave ou garage). À chaque tâche, correspond une aide forfaitaire dont le montant diffère en fonction de la catégorie de revenus. Un forfait spécial a été créé pour récompenser les rénovations globales (bouquet de travaux qui permet d’atteindre au moins 55 % de gain énergétique.

Ainsi, les ménages qui effectuent des travaux permettant de sortir leur logement du statut de passoire thermique (classé F ou G sur l’étiquette de diagnostic de performance énergétique) pourront également bénéficier d’un bonus allant jusqu’à 1500€.

L’aide est-elle cumulable ?

Oui. Pour les mêmes travaux, MaPrimeRenov’ peut se cumuler avec les aides versées au titre des Certificats d’économie d’énergie (CEE), les aides Habiter Mieux de l’ANAH, les aides des collectivités locales et celles d’Action logement. Par ailleurs, les travaux bénéficient de la TVA à 5,5 %. Ainsi vous pourriez même obtenir un reste à charge de 0 euro.

SIMULEZ VOS AIDES GRATUITEMENT AVEC NOS CONSEILLERS EXPERTS

Comment obtenir vos différentes Primes ?

La demande se fait en ligne. Les propriétaires souhaitant être accompagné dans leur projet de rénovation peuvent consulter gratuitement un conseiller de France Environnement.

LIRE notre Article: Accéder aux palettes et bénéficier d’une démarches simplifiés avec France Environnement.