LE GOUVERNEMENT LANCE SA NOUVELLE PRIME À LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE


Cette aide va remplacer le système de crédit d’impôt, MaPrimeRénov‘.

Le gouvernement a officiellement lancé, ce mercredi 8 janvier, une aide financière à la rénovation énergétique des logements, destinée à remplacer le précédent système de crédit d’impôt. Le montant de cette aide baptisée MaPrimeRénov‘ pour les particuliers et bailleur dépendra à la fois des travaux envisagés et du niveau des revenus du ménage qui la demande.

simulation en 1 click

Les travaux de rénovations seront prit en charge entièrement par l’artisan ou l’entreprise RGE si le foyer est en dessus du plafond fiscale de référence ou une Prime sera versée dans les 15 jours notamment pour l’achat d’une pompe à chaleur.


Quelle est la nouveauté pour recevoir ces subventions?

Cette prime, qui doit être versée dans les 15 jours après la validation de la demande, doit en effet progressivement remplacer le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE). « Le système tel qu’il était n’était pas satisfaisant », a assuré Julien Denormandie. « Tout ça ça prenait 18 mois. La conséquence, c’est que vous aviez un reste à charge qui était trop important pendant une durée qui était trop importante. »

Faut-il faire des travaux de rénovation énergétique avant de vendre son logement?

Le gouvernement promet plus de contrôles pour contrer les fraudes à la rénovation énergétique.

La transformation du CITE en prime inquiète toutefois le secteur du bâtiment, qui regrette notamment que les 20% des ménages les plus riches soient exclus du dispositif pour une partie des travaux. Les professionnels craignent aussi, à l’inverse du gouvernement, que le système devienne plus complexe en prenant aussi en compte le niveau de revenus des ménages.

De plus, la transformation n’est pas encore complète. Seule la moitié la plus modeste des ménages peut actuellement bénéficier de la prime. Le reste des particuliers éligibles en resteront cette année .