Aller au contenu

5 aides pour réussir l’isolation des combles

Que ce soit pour l’isolation de vos combles perdus ou aménagés, en rénovation, « l’isolation » est une étape-clé qui influe sur votre facture et le confort thermique. 

Une bonne isolation vous permet de limiter les pertes de chaleur. L’air chaud étant plus léger que l’air froid, la chaleur se déplace vers la toiture de votre maison. Grâce à l’isolation des combles, vous pouvez réduire les pertes énergétique de votre logement jusqu’à 30 %.

Quand refaire l’isolation des combles ?

La durée de vie de l’isolation comble est en générale de 10 a 15 ans. Votre isolation dépendra de beaucoup de facteurs : pose, dégradations éventuelles (rongeurs, humidité), etc. De manière générale, les propriétés d’un isolant se dégradent après 10 ans. Au-delà de cette durée, il est fortement conseillé de le changer !

Comment savoir si les combles sont bien isolés ?

Entre 10 et 15 ans la laine de verre perd 50% de son efficacité et au bout de 20 ans elle commence a pourrir, si elle na pas pris d’humidité sinon cela sera plus rapide. La meilleure façon de savoir si sa maison est bien isolée est de pratiquer un Audit énergétique qui sera réalisé par un professionnel. Son rôle est d’analyser chaque partie de la maison dont l’isolation extérieur ou l’isolation des fenêtres. Afin de de déceler les endroits où la chaleur produite par le chauffage est perdue.

Quels sont les critères principaux avant d’isoler mes combles ?

Voici les critères que vous devrez impérativement respecter avant d’isoler:

  • Isolation de combles, respectez les critères de performance
  • Pour bien isoler ses combles, privilégier la qualité
  • Isoler vos combles avant de changer votre chauffage
  • Isoler et ventiler correctement vos combles ( notre articles sur la VMC )
  • Faire isoler par une entreprise RGE sérieuse pour bénéficiez jusqu’à 100% du financement quelque soit vos revenus !

Comment isoler les combles sous toiture ?

    Pour isoler une toiture qui n’a pas d’écran de sous toiture, il faut laisser une lame d’air de 2 cm minimum entre la face supérieure de l’isolant et la sous face des liteaux. Cette lame d’air doit être permanente et régulière sur toute la hauteur du rampant, elle doit être ventilée depuis l’égout jusqu’au faîtage.

    renovation globale

    Comment isoler vos combles perdus ou aménagés?

      Pour isoler des combles perdus ou aménagés, vous avez 3 possibilités:

      • 1 cas, vous avez accès aux combles perdus, ce sera une isolation par déroulée.
      • 2 cas,  vous n’ avez pas accès aux combles perdus, ce sera une isolation par soufflage.
      • 3 cas, si vous vos combles sont aménagés (ou aménageables) vous devriez effectuer une isolation sous rampant.

      Quelle est la meilleure isolation pour les combles ?

      La laine de verre, issue de la silice, offre une bonne isolation thermique. C’est l’isolant le plus utilisé dans le monde aujourd’hui. En France, 75 % des combles sont isolés avec de la laine de verre. Du fait de sa composition minérale, elle est incombustible.

      Comment bien isoler une maison ancienne ?

      Pour isoler une maison ancienne avec l’isolation des combles et fenêtres, il faudra penser également à vérifier l’ITE ou Isolation Thermique par l’Extérieur ou l’ITI Isolation Thermique par l’Intérieur. Dans ce cas précis, il serait même judicieux de vérifier si vos économies d’énergie soit supérieurs à 35% auxquelles cas vous pourriez bénéficier d’un financement jusqu’à 100%

      isolation extérieur
      acc-1  Vos factures de chauffage s’envolent ?
       
      acc-2  Vous souhaitez valoriser votre maison  ?
       
      acc-3  Vous subissez le froid en hiver et la chaleur en été ?
       
      acc-1  La solution simple et efficace :
       

      Les travaux de performance énergétique ! En améliorant l’isolation, le système de chauffage

      Quel prix pour une isolation de combles ?

       La fourchette de prix pour des travaux d’isolation de combles perdus varie entre 18 € /m² et 53 € /m², le soufflage correspondant plus à la fourchette basse et la technique de déroulage ( soit en moyenne à 36 € /m²). Ces méthodes d’isolation sont les plus rentables pour le cout car elles consistent à poser un isolant (soufflé ou en rouleau) sur toute la surface du plancher.

      • Le prix de pose d‘une isolation de mur par l’intérieur, matériaux compris, de 33 € à 90 € HT en moyenne.
      • Le prix de pose d’une isolation par l’extérieur, matériaux compris, se situe entre 70 € et 190 € HT le m² environ.2

      Est-ce que l’isolation à 1 euro existe toujours en 2022 ?

      L’isolation à 1 euro n’existe plus!  Le Gouvernement a mis fin à ce dispositif en 2021 le coup de pouce « isolation des combles et planchers » a été modifié à la suite d’arnaques perpétrées par des entreprises malveillantes.

      Soyez vigilants et estimez les aides financières auxquelles vous avez droit via notre simulateur gratuit en 10 seconde Chrono...

      Désormais, même si les primes ont baissés , le financement peut toujours atteindre 100 % en combles perdus sous certaines conditions. ( * voir conditions  » La Prime Sérénité  » )

      Quel artisan pour isolation des combles ?

      L’Etanchéiste ou étancheur désigne l’artisan expert pour toute intervention en isolation thermique. Véritable spécialiste de l’isolation, il évalue l’étanchéité d’un logement afin de proposer la solution la plus adaptée. Il maitrise l’ensemble des techniques et les propriétés des différents matériaux isolants. Assurez vous tout de même si celui ci est bien RGE, car dans le cas contraire aucunes ne pourra vous êtes attribuées.

      artisan rge

      Isolation : les aides 2022 et les travaux éligibles

      Vous souhaitez réduire votre facture de chauffage en améliorant l’isolation de votre habitation ? en installant un système de chauffage plus performant ? Sachez que vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique vous permettant de financer tout ou partie de vos travaux.

      Découvrez quelles sont les 11  aides et  primes et comment en bénéficier.

      Quels sont les travaux éligibles ?

      L’isolation, pour limiter les déperditions d’énergie.

      L’isolation concerne l’enveloppe de votre maison. Renforcer l’isolation combles, murs ou fenêtres permet de limiter les déperditions d’énergie. Ces pertes de chaleur sont plus fréquentes qu’on ne le croit. Elles pèsent sur vos factures de chauffage. Le mieux étant donc de pouvoir isoler :  

      • Les combles. Selon l’Ademe, entre 25 et 30% des gaspillages énergétiques passent par la toiture
      • Les murs, qui représentent 20 à 25% des fuites de chaleur
      • Les planchers bas, qui constituent 7 à 10% des pertes d’énergie 
      • Les fenêtres et menuiseries, qui peuvent représenter 10 à 15% des déperditions d’énergie

      En général, on considère que les travaux d’isolation sont les premiers à mener. Une fois complète, il est possible de bien dimensionner les besoins en chauffage. On peut donc trouver le dispositif le plus adapté.

      aide renovation energetique

      La VMC ventilation, pour un intérieur sain

      La ventilation d’un logement n’est pas à négliger. Elle vise à renouveler la qualité de l’air d’une maison ou d’un appartement. Ce faisant, on évite la formation d’humidité responsable de la prolifération de champignons et provoquant des maladies respiratoires.

      Pour limiter la pollution intérieure, il convient d’installer un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC double flux ). Ces dispositifs peuvent être éligibles aux aides à la rénovation thermique.

        Le Changement de chauffage, pour gagner en confort et économies d’énergie

        Un dispositif de chauffage vieillissant aura tendance à surconsommer. Pour faire diminuer sa facture de chauffage, il est possible de le remplacer. Ainsi, on peut changer sa vieille chaudière fioul ou gaz  ou son ballon d’eau chaude par :  

        Votre nouvel équipement de chauffage doit répondre à plusieurs critères techniques pour être éligible aux aides. Par exemple un certain niveau de performance est attendu et l’installation doit obligatoirement être réalisée par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

         

        1. La Prime Énergie France Environnement

        La Prime Énergie est une aide issue du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Pour aider tous les Français à réduire leur consommation d’énergie et leur facture de chauffage, l’Etat incite les fournisseurs d’énergie et les vendeurs de carburant à financer des travaux de rénovation thermique chez des particuliers, mais aussi dans les locaux des entreprises.

        Accessible à tous, elle concerne les logements construits depuis plus de 2 ans. Il peut s’agir d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire. 

        Elle est versée après la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique. Son montant dépend de certains critères relatifs à la situation géographique de votre logement, aux travaux effectués ainsi qu’à votre niveau de ressources.

        2. MaPrimeRénov

        Ma Prime Rénov est née de la fusion des deux primes majeures pour les travaux de rénovation énergétique :

        Lancée en janvier 2020, cette nouvelle prime est versée par l’ANAH. Elle s’adressait d’abord aux ménages modestes avant de bénéficier d’une généralisation en octobre 2020. Tous les ménages peuvent y prétendre! Son montant dépend de votre revenu fiscal de référence, comme le montre le tableau ci-dessous.Chaque catégorie de ménages obtient un certain montant déterminé par les travaux engagés. En effet, le montant ne sera pas le même pour l’isolation de la toiture que pour l’installation d’une chaudière à bois. Les barèmes sont définis par l’ANAH. Il est possible de demander plusieurs MaPrimeRenov pour un chantier spécifique. Cela étant, le montant total des primes ne peut excéder 20 000 euros sur 5 ans. Sauf dans le cas, dune rénovation énergétique globale ou vous pouvez obtenir jusqu’à 50.000 euro ( voir conditions)

        revenus fiscales de references 2022

         

        3. MaPrimeRénov Sérénité

        Sous conditions de ressources, cette aide de l’Anah vous permet de financer jusqu’à 100% des travaux d’isolation, l’installation d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude à énergie renouvelable. Anciennement appelé « Habiter Mieux Sérénité ».

         MaPrimeRénov Sérénité permet de prendre en charge des travaux à hauteur de 35 000 € maximum. cumulables avec d’autres aides dont le total peut dépasser les 50.000€.

        Pour cela vos travaux de rénovation globale devra améliorer votre performance énergétique de 35 % ou plus.

        Depuis le 1er juillet 2022, MaPrimeRénov Sérénité est cumulable avec la Prime Énergie et les primes locales. Cela permettra aux ménages de disposer d’une meilleure prise en charge financière des travaux de rénovation thermique. 

        4. L’éco-prêt à taux zéro

        Dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique, l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) vous permet d’emprunter jusqu’à 50 000 € sans avoir à payer d’intérêts. Ces derniers sont effet directement pris en charge par l’État. Vous pouvez la demander directement auprès d’une banque ayant signé une convention avec les autorités publiques. Le remboursement pourra s’effectuer sur 20 ans. 

        Ce dispositif est cumulable avec Ma Prime Rénov, le chèque énergie, MaPrimeRénov Sérénité, la Prime Énergie CEE et l’ensemble des aides à la rénovation thermique. 

        5. La TVA à taux réduite

        L’intervention d’un professionnel, qualifié pour les travaux d’efficacité énergétique, vous permet de bénéficier d’un taux de TVA à 5,5 % sur le matériel et la pose de votre équipement. Ce taux de TVA réduit est appliqué par votre artisan directement lors de la facturation. Il s’agit donc d’une aide dont vous pouvez bénéficier immédiatement lors de vos travaux. Vous n’avez pas besoin de passer par un professionnel RGE pour en bénéficier. 

        6. Le chèque énergie

        Le chèque énergie est une aide destinée à financer les factures d’énergie ou les dépenses liées à la rénovation énergétique des foyers les plus modestes. Il remplace les tarifs sociaux de l’énergie depuis 2018. Vous n’avez aucune démarche à effectuer pour recevoir le chèque énergie. Il est attribué sous conditions de ressources, c’est-à-dire en fonction de votre déclaration de revenus. Son montant oscille entre 48 € et 277 €.

        Pour faire face à une hausse des prix importante du gaz et de l’électricité, le gouvernement a décidé d’envoyer un chèque énergie complémentaire de 100 € aux ménages modestes. Celui-ci a été envoyé courant décembre 2022. Il n’y a rien à faire pour le demander. 

         

        7. Les subventions locales

        N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune, votre département ou même votre région. Certaines aides locales peuvent être vous être octroyées dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. 

        8. Les aides Action Logement

        Pour les salariés du secteur privé, il est possible de demander l’aide d’Action Logement. D’un montant maximal de 20 000 €, elle permet d’entamer des travaux de rénovation thermique dans une commune située, dans une zone B2, zone C, ou dans une commune « Action Coeur de Ville ». 

        9. L’exonération de taxe foncière 

        Certaines communes proposent à leur administrés une exonération de taxe foncière pour des travaux de rénovation énergétique. Cette exonération peut être totale ou partielle. Il convient de se renseigner en mairie. 

        10. La réduction d’impôts Denormandie

        La réduction d’impôts Denormandie permet aux propriétaires-bailleurs d’engager des travaux de rénovation d’impôt dans un logement qu’ils souhaitent acquérir pour mettre en location. 25 % de l’investissement doit être dédié aux travaux de rénovation. Le bien doit être située en zone « Action Coeur de Ville ».

        11. Le prêt avance rénovation 

        L’éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. Le prêt peut aller jusqu’à 50 000€ (nouveauté introduite par l’article 86 de la loi de finances pour 2022 ). Le dispositif est prolongé jusqu’au 31 décembre 2023.

        Lors d’une opération de vente de logement, les particuliers peuvent désormais accéder à un financement bancaire dédié au reste à charge des travaux de rénovation énergétique dans les passoires thermiques, une fois les aides accordées déduites. Si vous en bénéficiez, vous n’avez à payer que les intérêts, et vous remboursez le capital au moment de la vente du logement, grâce à la plus-value engendrée par les travaux.

        Et le crédit d’impôt pour la transition énergétique ?

        Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) vous permettait de bénéficier d’un abattement sur vos impôts. Pour les ménages modestes, il a été remplacé en janvier 2020 par Ma Prime Renov. Pour les ménages intermédiaires, il a été définitivement supprimé en 2021.

        Peut-on cumuler les aides à la rénovation énergétique ? 

        Oui, certaines aides se cumulent quand d’autres non. Pour bien comprendre les modalités est optimiser vos aides demandez conseil a un de nos experts.

        Puis-je bénéficier plusieurs fois de la prime Renov ?

        Oui, il est tout à fait possible de cumuler plusieurs Primes Énergie pour des projets de travaux énergétiques différents. Ainsi, vous pouvez demander : une prime pour l’isolation des combles. une prime pour l’isolation des murs, une ou des primes pour le changement de chauffage. Encore faut il savoir vraiment les optimiser !

        Est-ce que l’isolation des combles est déductible des impôts ?

        Oui pour l’isolation des combles vous pouvez le déduire de vos impôts. Mais attention après déduction de toutes vos primes dont le financement à 100% est limité à 35.000 euros ou 50% de financement sur votre facture globale.

         

        Le Saviez vous?

        MaPrimeRenov et la Prime Energie sont cumulables avec d’autres aides subventionnées par l’État.  

        Si vous ne pouviez bénéficier d’un financement entier.

        Nous déduisons directement le montant des aides sur la facture. Ainsi vous n’aurez aucunes surprises pour le reste a charge. 

         
         

        ESTIMEZ ET OPTIMISEZ VOS PRIMES

        GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

        Formulaire contact Murs
        Quel type de surface souhaitez-vous isoler ? (Plusieurs choix possibles)
        Votre énergie de chauffage principale :
        (Monsieur, Madame ou, Mademoiselle)
        audit energetique

        Quelle étapes pour faire la validation de vos primes énergies ?

        Il y a un ordre d’étape précis à respecter lorsqu’on veux bénéficier de l’isolation extérieur de sa maison

        Le piège ici, c’est de se voir refuser des aides financières même si vous cochez toutes les cases. C’est le cas par exemple de MaPrimeRénov’ et le Coup de pouce chauffage. Ces deux aides demandent d’avoir eu la validation de leur obtention avant de lancer les travaux.

        Si vous êtes éligible à Ma Prime Rénov, que vous commencez les travaux sans faire les démarches : c’est raté. Ce serait dommage parce que la facture finale de la prise en charge à 100% avec les subventions.

        Mais ce n’est pas la seule étape à respecter dans un ordre précis. Avant la pose, vous devez aussi faire un DPE (Audit Énergétique) car dans le cas vous pourriez bénéficier d’un bouquet d’aides énergétiques beaucoup plus important.

        Guerin Sophie

        Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe de France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

        Laisser un commentaire

        Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *